Grève nationale : la piste de Beauvechain se confirme pour l’accueil des avions des dirigeants européens

Les contrôleurs du trafic aérien de l’aéroport de Bruxelles-National n’ont pas prévu de faire grève, mais d’autres catégories du personnel de Brussels Airport pourraient répondre à l’appel lancé par le front commun syndical, empêchant les avions des dirigeants des 27 de rejoindre la capitale belge, qui accueille tous les sommets européens depuis 2003.

Dans le doute sur l’accessibilité de l’aéroport, le gouvernement - qui tient à respecter ses engagements internationaux - devrait dérouter les avions des chefs d’État et de gouvernement vers la base militaire de Beauvechain, qui peaufinait dimanche soir l’arrivée de ces avions.

Il n’était toutefois pas confirmé, de plusieurs sources, que des hélicoptères Agusta puissent être engagés pour transporter par la voie des airs les dirigeants européens vers Bruxelles, une option évoquée par plusieurs médias.