Gilbert Hubermont, ancien curé pédophile de Flawinne, condamné à 18 mois de prison avec sursis

Le curé, 51 ans, comparaissait pour des attentats à la pudeur sur trois garçons mineurs à l’époque, commis au début des années nonante alors qu’il officiait à Flawinne.

Le prêtre s’occupait de nombreux jeunes garçons. Certains, qui connaissaient des difficultés dans leur famille, logeaient parfois chez lui. Il abusait d’eux à ces moments-là ou lors de retraites qu’il organisait.

La plainte à la base du dossier est intervenue en 2007. Elle provenait de Vincent, 31 ans aujourd’hui, qui en avait 12 lors des faits.

Il s’était constitué partie civile.

Le tribunal a notamment retenu la répétition des attouchements sur des victimes qui avaient une totale confiance en lui vu sa qualité de prêtre. Il a toutefois tenu compte de l’ancienneté des faits, de la bonne évolution du prévenu, et de son absence d’antécédent.

Le tribunal n’a cependant pas fait droit à la suspension du prononcé sollicitée par la défense, “ce qui serait de nature à minimiser les faits”.

Gilbert Hubermont doit entre autres suivre une guidance sociale et continuer sa thérapie déjà entamée. Pour une durée de dix ans, il écope d’une interdiction de ses droits civils et politiques et ne peut plus exercer d’activités où il serait en contact avec des mineurs.

Il doit aussi verser un montant provisionnel de 3.000 euros à la partie civile.