En Hongrie, les billets de banque usagés sont recyclés en briquettes de chauffage

C’est un acte de charité très utile, une aide très importante pour notre fondation, car nous pouvons épargner une partie de nos dépenses de chauffage grâce à ces briquettes ”, explique Krisztina Haraszti, directrice de la Fondation des autistes de Miskolc (nord-est).

Venu du centre de logistique de la Banque centrale (MNB) à Budapest, un camion a déchargé mardi quelque quatre tonnes de briques dans ce centre choisi cette année, avec l’Association des enfants handicapés de Vésztö (sud-est), pour se chauffer tout l’hiver aux forints, nom de la devise hongroise.

Depuis septembre, la banque livre sa précieuse cargaison une fois par mois et prévoit de continuer jusqu’à l’arrivée du printemps en mars. La dernière livraison était attendue avec une impatience toute particulière alors qu’un froid sibérien s’est abattu sur la Hongrie depuis six jours, causant la mort de 16 personnes.

La valeur calorifique des briquettes est élevée. “ Nos recherches ont montré que les propriétés de chauffage de ces briquettes fabriquées à partir de billets de banque déchiquetés sont similaires à celles de la lignite ”, souligne le directeur du centre de logistique de la MNB, Barnabas Ferenczi.

Chaque année, la MNB retire de la circulation environ un quart de l’ensemble des billets pour usure et en imprime un montant équivalent pour les remplacer. “ Cela équivaut à quelque 200 milliards de forints ” (800 millions d’euros) ou 40 à 50 tonnes de briquettes par an, détaille le directeur du centre.