Un Bruxellois blessé en Ethiopie lors d'une attaque terroriste

Par ailleurs, on parle également d'un Britannique de Bruxelles, ami du précité, qui serait lui aussi blessé.

Les 5 étrangers ont perdu la vie lundi dans une partie du territoire frontalière de l’Erythrée, a souligné la télévision.

Selon l’édition internet du journal allemand Bild, un Allemand et un Autrichien ont été tués par balle, tandis qu’un autre Allemand a été grièvement blessé dans cette attaque.

Deux autres Allemands ont été enlevés, ajoute le journal qui cite des sources au sein des services de sécurité.

La région de l’Afar a une superficie d’environ 160.000 km2 et s’étend de la mer Rouge aux pentes des Hauts-Plateaux éthiopiens.

Appréciée pour ses paysages désertiques et volcaniques et ses lacs de sel, elle est considérée comme peu sûre du fait de la présence de groupes armés et de nomades se livrant fréquemment à des actes de banditisme.

Un touriste français y avait disparu sans laisser de traces en 2004.

En mars 2007, cinq touristes européens (dont une Française) avaient été enlevés dans cette région, puis libérés, par un groupe de rebelles.

L’Ethiopie avait alors accusé l’Erythrée voisine, à laquelle une guerre l’avait opposée entre 1998 et 2000 pour des questions territoriales, de soutenir ces rebelles combattant le régime d’Addis Abeba.