Albert II accepte le gel des dotations pour les années 2012 et 2013

Le roi Albert II a accepté le principe du gel des dotations octroyées aux membres de la famille royale en 2012 et 2013, a indiqué lundi le palais royal dans un communiqué.

“Le budget 2012 relatif aux dotations aux membres de la famille royale doit être gelé et ne doit dès lors comporter aucun mécanisme d’indexation pour l’année 2012”, ajoute ce texte.

Le souverain a aussi l’intention de contribuer “volontairement aux mesures d’économie décidées par le gouvernement”, poursuit le communiqué.

Le roi a en effet décidé de compenser la charge financière pour l’Etat en 2012 résultant de l’indexation réelle en 2012 de la liste civile par la prise en charge de dépenses équivalentes relatives à des travaux, normalement à charge de la Régie des Bâtiments, au sein des résidences royales mises par l’Etat à la disposition du Roi, a précisé le palais.

Le roi a décidé d’agir de façon analogue pour 2013, conclut le communiqué.