Liège: bilan satisfaisant pour le Peloton Anti-Banditisme métropolitain

Fondé il y a 34 ans, le PAB de Liège est une unité spécialisée dans les interventions à caractère dangereux, dont les hommes, sélectionnés avec attention, suivent un entraînement intensif spécifique. En 2007, il a étendu ses activités sur la zone de Seraing-Neupré puis sur Flémalle en 2009 et Herstal en 2010, devenant dès lors, via des accords budgétaires entre les zones de police, “ métropolitain ”.

“ La criminalité ne connaît pas de frontières, a souligné Willy Demeyer, bourgmestre de Liège. Encore moins entre des communes qui forment un tissu urbain continu. C’est pour cela que le PAB de Liège a voulu s’élargir à d’autres communes et c’est une réussite ”.

Pour environ 2.000 interventions sur le territoire liégeois en 2010, le PAB a été mobilisé 400 fois à Seraing, 70 fois à Herstal et à 5 reprises à Flémalle.

Passé de 28 à 38 agents grâce à l’élargissement, le PAB est, pour Roger Grisay, chef de corps de la police de Seraing-Neupré, “ un service d’appui particulièrement utile pour les policiers au sein des zones de police ”.

Bourgmestre de Seraing, Alain Mathot estime par ailleurs que “ la réussite de ce PAB métropolitain doit aussi, faire réfléchir d’autres communes ”. Car, confirme Willy Demeyer, le but est bien de disposer à terme, d’un PAB actif sur toute l’agglomération liégeoise.