En quoi les Belges ont-ils confiance? Dans les pompiers, pas dans les politiques, ni les curés

En Belgique, le clergé (28 %) et les politiques (13 %) essuient la plus grande perte (-9 points et -7 points de pourcentage). La Belgique occupe la dernière place du classement des 19 pays européens sondés pour l’armée et le clergé (64 % et 28 % de confiance, contre une moyenne européenne de 79 % et 51 %).

Les trois premières places restent occupées au niveau européen, mais également en Belgique, par les pompiers, les médecins et les professeurs.

En comparaison avec 2010, la confiance est en légère hausse dans la plupart des pays européens sondés en 2011 (avec une moyenne de 58.3 %, contre 56.6 % en 2010). La Suède paraît le pays le plus optimiste en Europe, la Bulgarie le plus pessimiste.

En Belgique, la confiance est en hausse pour la première fois après trois années de baisse (soit 55.8 %). Dix-huit catégories professionnelles sur 20 ont un score plus élevé que l’année passée. Seulement 1 % des Belges ont encore beaucoup de confiance en les politiques ou les publicitaires. La confiance des Belges dans les journalistes progresse de 8 points pour atteindre 45 %. Seuls 6,5 % accordent beaucoup de confiance aux journalistes.

L’étude annuelle internationale GfK Trust Index a été réalisée dans 19 pays en mars et avril 2011, auprès d’un échantillon représentatif de 19.261 répondants, dont 1.004 en Belgique.