L’Iran menace de cesser ses ventes de pétrole

L’Iran va stopper ses ventes de pétrole à d’autres pays européens que la France et la Grande-Bretagne si l’Europe poursuit ses « actions hostiles » contre Téhéran, a affirmé le président de la compagnie nationale iranienne du pétrole NIOC Ahmad Ghalebani. M. Ghalebani, cité par l’agence Mehr, a mentionné nommément l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Portugal et les Pays-Bas comme susceptibles d’être frappés par cette mesure. Cette dernière répond à l’embargo décidé en janvier par l’Union européenne sur l’achat de pétrole iranien dans le cadre d’un renforcement de ses sanctions contre le programme nucléaire iranien controversé.