Extraordinaire propagande nord-coréenne: "La nature aussi est triste de la mort Kim Jong-Il"

Selon l’agence de presse du régime communiste, lorsque Kim Jong-Il est mort samedi, la glace du lac Chon sur le Mont Paektu s’est brisée dans un bruit assourdissant et une tempête de neige s’est levé e.

Le Mont Paektu est situé dans les confins septentrionaux de la Corée du Nord, près de la frontière chinoise. Il est considéré comme sacré par les Nord-Coréens car le fondateur du pays, Kim Il-Sung, père de Kim Jong-Il, y établit un camp de guérilla anti-japonaise du temps de la colonisation de la Corée par le Japon.

Selon KCNA, la tempête de neige s’est arrêtée brusquement mardi matin, laissant le soleil levant illuminer le sommet enneigé. A ce moment, “ la signature de Kim Jong-Il est apparue sur la montagne, indiquant Mont Paektu, montagne sacrée de la évolution ”, a narré l’agence pour qui le phénomène a duré jusqu’en fin d’après-midi.

Elle a ajouté qu’une lueur avait été aperçue sur le sommet lundi pendant une demi-heure, après l’annonce de la mort du dirigeant au pays.

KCNA a raconté une autre “ merveille de la nature ” intervenue autour d’une statue du fondateur du pays, Kim Il-Sung. “ Mardi vers 21H20 une grue de Manchourie a volé trois fois autour de la statue avant de se poser sur un arbre. La grue y est restée assez longtemps, la tête courbée, avant de s’envoler vers Pyongyang ”, la capitale, d’après l’agence nord-coréenne.

KCNA a conclu: “ Voyant ce phénomène, le directeur du site révolutionnaire de Hamhung et d’autres ont tous dit que même cette grue semblait attristée par la mort de Kim Jong-Il, fils du ciel ”.