Un responsable pakistanais confirme la mort de Ben Laden

“Oui, je peux vous confirmer qu’il a été tué”, a déclaré à l’AFP ce responsable sous couvert de l’anonymat.

Il n’a pas donné de détails dans l’immédiat sur le lieu ou la manière dont le chef d’Al Qaïda a été tué.

Interrogé sur l’éventuelle participation des services de renseignement pakistanais dans l’opération, il a juste indiqué: “C’était une opération de nature très sensible en matière de renseignement”.

Le président américains Barack Obama a annoncé lundi matin qu’Oussama Ben Laden avait été tué par les Etats-Unis. Un responsable américain avait indiqué un peu plus tôt que le chef d’Al Qaïda avait été tué dans une maison proche de la capitale pakistanaise Islamabad.

La trace de ben Laden a été perdue après les attentats du 11 septembre 2001, et les Etats-Unis ont mis à prix sa tête pour 25 millions de dollars.

Plusieurs responsables américains, dont récemment la secrétaire d’Etat Hillary Clinton, avaient affirmé ces dernières années qu’Oussama ben Laden se trouvait dans les zones tribales isolées du nord-ouest pakistanais.

La capitale Islamabad se trouve à quelques heures de route seulement de certaines de ces zones tribales, repaire reculé et peu accessible des talibans Pakistanais allié à Al Qaïda et considérées par les Etats-Unis comme le principal sanctuaire d’Al Qaïda dans le monde.

Les zones tribales du nord-ouest se trouvent le long de la frontière avec l’Afghanistan, où sont déployé quelque 140.000 soldats étrangers, aux deux tiers américains.

Le Pakistan est un allié stratégique des Etats-Unis dans leur “guerre contre le terrorisme” lancée contre Ben Laden et ses alliés dans la région au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.