Ancelotti au PSG: pas de signature, on négocie toujours

De source proche du dossier, aucune signature n'est intervenue entre le club parisien et l'ancien entraîneur de l'AC Milan et de Chelsea, pressenti depuis des semaines pour remplacer Antoine Kombouaré au poste d'entraîneur.

Les négociations, entamées mercredi peu après 13h00 GMT et interrompues vers 16h30, ont repris en fin de matinée jeudi, vers 10h30, avec l'arrivée d'Ancelotti au Parc, dans une Mercedes noire, comme la veille. L'ancien entraîneur des "Rossoneri" et des Blues de Chelsea, 52 ans, avait passé le début de la matinée à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, sans doute pour la traditionnelle visite médicale obligatoire avant toute signature.

Sont ensuite arrivés le directeur sportif du club, le Brésilien Leonardo, le directeur général Jean-Claude Blanc, puis, en début d'après-midi, Claude Makelele, capitaine de l'équipe jusqu'en mai et désormais conseiller sportif du club, à 38 ans. Carlo Ancelotti a quitté le Parc des Princes vers 16h20, toujours dans la même voiture. Une fois les négociations terminées et sa signature apposée sur le contrat, le technicien italien devrait s'envoler dès dimanche avec sa nouvelle équipe pour un stage de reprise prévu au Qatar et à Dubaï, jusqu'au 5 janvier, avant son premier match officiel à la tête du PSG en 32e de finale de la Coupe de France, le 8 janvier.

Selon les quotidiens L'Equipe et Le Parisien de mercredi, Ancelotti, vainqueur de deux Ligues des champions, devrait s'engager pour une durée de deux ans et demi et deviendrait alors le technicien le mieux payé de l'histoire du Championnat de France avec un salaire compris entre 6 et 7 millions d'euros annuels.