La confiance des consommateurs belges fait une rechute

L’indice de confiance s’est ainsi établi à -3, contre +1 en mai, revenant à son niveau de janvier dernier.

Les consommateurs sont particulièrement pessimistes à propos l’évolution économique future. La crainte d’une hausse du chômage s’est également nettement ravivée, selon la BNB. Par contre, les prévisions des ménages sur leur capacité d’épargne “ n’ont pratiquement pas varié au cours des quatre derniers mois ”.