De plus en plus de couples en panne de désir

C’est d’ailleurs lorsqu’il a souffrance qu’il faut consulter. Et non parce que le couple pense ne pas respecter certaines normes (nombre de relations sexuelles en un laps de temps donné par exemple).

Motifs de ces pertes de désir? “ Ils sont multiples et complexes ”, explique Esther Hirch, médecin sexologue à Erasme et Brugmann. “ La vie trépidante, le tout à l’urgence, la consommation de tabac ou d’alcool et, bien évidemment, toutes sortes de manifestations de l’esprit. Un homme peut par exemple avoir peur de ne pas être à la hauteur et développer une angoisse par rapport à la sexualité. ”

Les spécialistes insistent sur ce point: au moins nous faisons l’amour, au moins bien nous le faisons. Mieux vaut donc ne pas attendre trop longtemps pour clarifier le problème.

Les remèdes? Vous l’aurez compris, il n’y a pas de recette type. Le travail consistera d’abord à clarifier la signification de la perte de désir chez Monsieur ou Madame puis à mettre en place la stratégie thérapeutique ad hoc. Pas toujours facile, ça. “ En amont, il y a des problèmes personnels ”, conclut Esther Hirch. “ Ce qui explique que la perte de désir est un des dysfonctionnements sexuels les plus difficiles à traiter ”.