Vinokourov aurait acheté sa victoire sur Liège-Bastogne-Liège en 2010

L'ancien vainqueur du Tour de Suisse est accusé d'avoir versé 100.000 euros au Russe Alexandr Kolobnev pour qu'il n'oppose aucune résistance dans le sprint final entre les deux hommes. Interrogé par le magazine, Vinokourov a laissé entendre que la somme en question correspondait en fait à un prêt. 

L'hebdomadaire suisse s'appuie sur un échange de mails entre Vinokourov et Kolobnev dès le lendemain de la course que le média s'est procuré. 

Kolobnev y explique qu'il n'aurait jamais sacrifié une telle victoire pour un autre coureur que Vinokourov. Surtout, il fournit à son adversaire son numéro de compte dans une banque de Locarno (canton du Tessin), où les 100.000 euros devaient être versés. 

Interrogé par l'Illustré, Alexandre Vinokourov a nié avoir acheté sa victoire. "Dans ma carrière, je n'ai jamais fait ça, je me suis toujours bagarré pour gagner", a-t-il assuré. Interrogé sur le versement de 100.000 euros sur le compte de Kolobnev dans les semaines suivant sa victoire, Vinokourov a répondu: "C'est ma vie privée, je ne parle pas ici avec la police. Cela n'a rien à voir avec ça. C'est encore une histoire pour me salir. (...) Je fais souvent des prêts à gauche et à droite".