En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Revoilà Mustapha S. devant la justice ! L’homme, unijambiste, a été interpellé cette toute fin d’année 2018 - durant la trêve de Noël - suite au viol d’une jeune fille qui se prostituait sur le site de rencontre non professionnel « Quartier rouge ». Dossier douloureux et délicat s’il en est : l’homme avait déjà été condamné le 4 juin 2018 à 12 ans ferme pour avoir violé quatre femmes, prostituées rencontrées via des sites Internet. Mais il avait fait appel, et son avocat Me Jean-Edmond Mairiaux avait réussi à obtenir son acquittement. Désastreux : à ce qu’on a appris de source non officielle, l’homme est à nouveau inquiété par la justice pour des faits similaires. En termes juridiques cependant, il a été acquitté, l’arrêt de la cour d’appel est définitif, donc Mustapha ne peut pas être jugé en tant que récidiviste.

Costaud

Mustapha est plutôt athlétique en dépit de son unijambisme de naissance. Ayant appris par une source anonyme proche de victime que cet homme avait été arrêté tout récemment pour viol, nous avons pu confirmer l’info, mais officieusement. Le parquet ne confirme ni n’infirme.

Mustapha n’est donc pas récidiviste, doit-on écrire en termes de procédure pénale. Il n’est que délinquant primaire. Nous sommes toutefois libres de rappeler les modes opératoires qui lui étaient reprochés au printemps et à l’été 2017, puisque apparemment, ce sont des modes opératoires identiques ou presque qui sont dénoncés par d’autres jeunes femmes en 2018.

En mai et l’été 2017, et donc, aussi entre août et décembre 2018, Mustapha aurait contacté des jeunes femmes, prostituées occasionnelles, qui call-girls de luxe, qui étudiantes ou travailleuses voulant arrondir leurs fins de mois. A l’époque du premier procès, le site « Quartier rouge » avait été évoqué. Les jeunes filles y mettent une photo suggestive et indiquent un numéro de contact. Elles deviennent ainsi autant d’oiseaux pour le chat.

Au premier procès, une des victimes avait été représentée par Me Pol Descamps. Ainsi, il avait expliqué que l’homme, qui vit à Frameries, demande à une proie de se déplacer chez lui : la victime vient, de Bruxelles par exemple. Elle sonne à sa porte. Et, soit elle accepte la relation sexuelle, mais il refuse ensuite de la payer. Soit, la jeune victime refuse à cause de son handicap… Et alors, il se couche sur elle, armé d’un grand couteau, qu’il place sous la gorge de la victime. Et il viole.

« Ce n’est pas possible avec une jambe en moins », avait riposté en degré d’appel Me Jean-Edmond Mairiaux. Evidemment, on imagine la scène scabreuse. C’est cet argument qui a fait mouche, non pas auprès des juges de première instance, mais à la cour d’appel.

Les conseillers de la cour d’appel se sont aussi laissé convaincre par un autre argument : après tout, les prostituées n’ont pas à refuser une relation tarifée, puisqu’elles se sont inscrites sur un site au préalable. Ce sont les risques du métier, pouvait-on lire entre les lignes. Comme nous l’avions écrit à l’époque de l’acquittement, c’est la profession qui allait apprécier !

Libéré en août

Mustapha a été libéré le 8 août 2018, sans étiquette de violeur sur son casier judiciaire, donc (mais avec une simple rébellion policière sur son certificat de bonnes vie et mœurs ; lire ci-contre). Il sera appelé à répondre devant le tribunal de Mons d’avoir violé plusieurs autres victimes rencontrées sur Quartier Rouge. Selon nos sources (nous n’avons pas reçu de confirmation officielle) quatre, voire cinq autres jeunes femmes l’accusent.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******** ******** ** ****** ** ******* * ********** ************ * ***** *********** ***** ***** *** ********** **** * ****** ** ****** ** ***** * ***** ** **** ******* ***** ***** *** ** *********** *** ** **** ** ********* *** ************* **************** ************** ******* ********** ** ******** ****** ** *** * ********* ***** ****** ***** ********* ** * **** **** ** ** *** ***** **** ***** ****** ****** ******* ************ ************ *** *** ***** ********* **** ** ***** **** ****** ** *** ****** ** *********** ******** ***** ******* ** ******* *** ************* *********** * ** ** ******* * ****** ** ****** *** *********** ********* *** ** ******* ********** *** ** ******* **** *** ***** *********** ** ****** ********** ********** ** * ***** ********** ********** ** ** **** ********* *** *********** **** ******** ** **** *** ***** ***** ** **** *** *************

*******

******** *** ******* *********** ** ****** ** *** *********** ** ********** ***** ****** *** *** ****** ******* ****** ** ******* *** *** ***** ***** ***** ******** **** ********** **** ***** **** ***** ** ********* ********* **** *************** ** ******* ** ******** ** ************

******** ******* **** *** ************* ******* ******* ** ****** ** ********** ******** ** ******* *** *********** ********* **** ****** ********* ****** ** ******** *** ***** ************ *** *** ******** ********** ** ********* ** ** ********* ***** ******* ************ ** **** *** ***** ************ ********** ** ******* *** **** ********** *** ********** ****** ****** ** *****

** *** ** ********* ***** ** ***** ***** ***** ***** ** ********* ***** ******** ****** ********* *** ****** ******* ************ *************** *** ********** ** ***** *** *********** ** ************* ******* ******** ***** **** ** ***** * *********** ** ******* ******** ** **** **************** ************* ***** ***** ********* *** ****** ****** * ******* *** ***** ********** ** ********* ** ******* ** ******** ***** ********** ***** ****** *********** **** ** *****

** ******* ******** *** *** ******** ***** ***** ************* *** ** *** ********* ****** ** ***** ********* *** ********** *** *** ** ********** ******* ** *** ***** ** ** ********* **** ********** ** ******* ****** ** ********* *** ******** **** ***** ** ** ****** *** **** **** ******* ** ******** ********* **** ** ****** ******* ** ** ****** ***** ** ***** ******* ****** ** ***** ** *** *********** ** ****** ** ** ****** *** ***** ***** ****** ***** ******** ******* ***** **** ** ***** ** ** ******** ** ** ******

******** ** ******* *** ******** **** *** ***** ** ***** ********* ***** ******** ** ****** ********* ** *********** ********* *********** ** ******* ** ****** ********** ******* *** ******** *** * **** ******* *** *** ******* *** ***** ** ********* ********* **** ** ** **** **********

*** *********** ** ** **** ********* ** **** ***** ******* ********** *** ** ***** *************** ****** ***** *** ************ ******* *** ** ******* *** ******** ********* ************** ** **** ********* *** ** **** ** *********** ** **** *** ******* ** ******** ********** **** ***** *** ******* ***** **** ********** ****** ** *********** ** ***************** ******* ** ********** *** ****** *****************

******** ** *****

******** * ***** ******** ** * ***** ***** **** ********** ** ******* *** *** ****** *********** **** ***** **** *** ****** ********** ********** *** *** ********** ** ****** *** ** ************* **** *********** ** **** ******* ** ********* ****** ** ******** ** **** ********* ****** ********* ****** ******** ************ *** ******** ****** ***** *** ******* ***** ********* *** ***** ** ************ *********** ******* ***** **** ****** ****** ****** *************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Ciné-Télé-Revue

Voir plus d'articles