Exclu : un Georoute pour nos éboueurs de Mons-Bo

Concrètement, ce système consiste en un GPS installé sur chaque camion, qui permet d’identifier à tout moment sa position précise ainsi que l’avancement de sa tournée. Un historique permet également de connaître l’horaire de passage exact dans chaque rue empruntée par les camions benne. La firme liégeoise Shanks, qui a recours à ce système depuis 2004 a proposé à IDEA/ITRADEC de l’implanter sur sa zone. Rappelons qu’un récent audit avait pointé un manque d’efficacité du ramassage des déchets à l’IDEA. “Au fil du temps sur la zone IDEA s’est installée une logique historique dans l’organisation des tournées des éboueurs, qui dans certains cas va à l’encontre du bon sens. Il en résulte que certaines tournées sont très courtes, d’autres trop longues. Il importe donc de réorganiser le travail de manière plus rationnelle, ” explique Nathalie Brunelle pour Shanks.

La mise en place de ce Georoute, qui n’est qu’un élément d’une vaste réorganisation de la collecte des déchets dans la zone est encore à l’étape des pourparlers. Depuis le 3 février dernier, la société Shanks a été désignée en tant qu’adjudicataire pour assurer la gestion temporaire des sites de Cuesmes et Manage et pour négocier avec les deux intercommunales ainsi qu’avec les organisations syndicales les différents aspects visant la constitution d’une nouvelle intercommunale mixte (semi-privée, semi-publique) chargée de la gestion des déchets sur la zone Mons-Borinage-Centre. Ce 29 juin, le conseil d’administration des intercommunales communiquera sa décision quant à la poursuite de sa collaboration avec Shanks. Si c’est le cas, le Georoute sera implanté, d’ici l’horizon 2012, sur la septantaine de camions-poubelles de l’IDEA. La firme assure que ce système entraînera une amélioration de la qualité du service.