Anderlecht: la carte jaune de Roland Juhasz, un manque de fair-play? (sondage)

Anderlecht - Westerlo, 67e minute. Roland Juhasz marque un but de la tête. Il retire son maillot et se voit logiquement infliger une carte jaune. Quel hasard! L’international hongrois écope ainsi de son 9e avertissement cette saison. S’il prend encore une carte la semaine prochaine, il ne courra plus aucun risque d’être suspendu pour le début des play-offs. Alors, volontaire ou pas, ce bristol? “ Non, je n’ai pas volontairement pris cette carte jaune. J’avais encore mal au genou et j’avais demandé mon remplacement, mais je suis finalement resté sur le terrain. Du coup, j’étais tellement content de marquer que je me suis laissé emporter par mon émotion, ” déclare le défenseur central des Mauves. Difficile à croire. Mais le règlement est formel, il n’est pas interdit de “truquer ” son compteur cartons pour éviter une suspension à un moment crucial de la saison.

Pourtant au niveau européen, l’UEFA a déjà frappé. Les Madrilènes Ramos et Xabi Alonso s’en souviennent. Les deux Madrilènes avaient tenté de jouer aux plus fins pour éviter un match sans enjeu face à l’Ajax. Un exemple pour l’Union belge?

Et vous, qu’en pensez-vous? Qui est fautif dans cette histoire?

Répondez à notre sondage.

En attendant, regardez ce qu'il s'est passé ce week-end, en Eredivisie: John Guidetti, buteur de Feyenoord, marque et enlève son maillot. Il prend évidemment une jaune, sa 2e du match et sera suspendu pour le choc face au PSV. Quel manque de professionnalisme. Ronald Koeman ne s'en est toujours pas remis.