Sarkozy-Napoléon dans les bras d’Angela Merkel au carnaval de Cologne

Au milieu des nez rouges et des chars aux couleurs de la ville, celui représentant le président français coiffé d’un bicorne, allongé sur la poitrine opulente de la chancelière allemande, était promis au succès.

Les défilés du “Lundi des Roses”, la veille du Mardi gras, mettent en scène traditionnellement des chars raillant des personnalités politiques.

Outre Cologne, des milliers de festivaliers étaient également rassemblés pour des défilés dans les rues de Mayence et Düsseldorf, grandes villes rhénanes de tradition catholique, pour cette apothéose de la saison des carnavals allemands.

Grande victime cette année des moqueries et caricatures des festivaliers: le président allemand Christian Wulff, soupçonné de corruption, qui a annoncé sa démission vendredi.

A Cologne, sa caricature le représentait extirpé d’un costume trop grand pour lui duquel tombaient des billets de banque, clin d’oeil aux scandales qui lui ont coûté son poste.

Après sa démission vendredi, les concepteurs de chars ont du travailler dans l’urgence ce week-end pour faire coller leurs véhicules à l’actualité, a souligné la presse allemande.

La saison du carnaval, entamée le 11 novembre, s’achève le soir du mercredi des cendres, qui marque le début du carême, la période de 40 jours de jeûne et d’abstinence avant Pâques.