En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Jusqu’à cette année, le SHAPE possédait son propre service incendie qui comprenait 33 personnes. En cas d’incendie, celui-ci pouvait toutefois recevoir des renforts de la zone de secours Hainaut Centre (ZHC).

Depuis le 1er janvier, la ZHC a repris les missions de ce service. Elle a pour cela créé une nouvelle entité en son sein : le DPP (dispositif préventif permanent), des équipes de 4 hommes qui se relaient pour être présents sur le site 24h/24. En tout, 28 personnes y sont affectées.

Le problème, c’est que sur les 33 membres de l’ancien service incendie du SHAPE, seuls 7 ont rejoint la ZHC. Le transfert se faisait sur base volontaire et impliquait la perte de certains avantages (voir ci-dessous).

La zone a donc dû compenser avec 21 pompiers professionnels, issus principalement des casernes de Mons et de La Louvière, alors qu’elle manque déjà d’effectifs : « Ça ne fait que déforcer des équipes qui sont déjà déforcées. On accentue la problématique du manque d’effectifs », déplore Stephane Rybczak, secrétaire régional de la CGSP admi, tout en se voulant rassurant : « Les missions seront toujours effectuées ». Mais on en demande toujours plus aux pompiers : « Le personnel en place en paie les conséquences. Il a de plus en plus de difficultés pour prendre des jours de congé. »

Des recrutements prévus

Des recrutements ont été faits en 2018 et d’autres sont prévus pour 2019, mais cela ne signifie pas que ces agents sont immédiatement opérationnels. « Ils doivent suivre des formations et obtenir leur brevet, ce qui peut prendre un an et demi à deux ans », précise Stephane Rybczak. Un problème de personnel récurrent : « Depuis le 1er janvier 2015, on demande à pouvoir recruter rapidement », dénonce-t-il.

Du personnel et du matériel

Les 7 personnes issues du SHAPE ne possédaient pas les brevets nécessaires, mais une dérogation leur a été accordée en attendant. Étant donné leur connaissance des lieux, il va de soi qu’ils ont intégré le DPP et ne se consacrent pas à d’autres missions.

À une échéance non précisée, la ZHC devrait également accueillir 7 membres de la protection civile de Ghlin, qui a fermé ses portes le premier janvier. Ils devront, eux aussi, être formés.

En plus du personnel, la ZHC a récupéré le matériel du SHAPE, entre autres deux autopompes et un auto-élévateur.

7 volontaires pour aller chez les pompiers

Lors d’un sommet à Lisbonne, en novembre 2010, l’OTAN, soucieux de se recentrer sur sa mission militaire, a décidé que les pays hôtes géreraient financièrement les personnels locaux occupés sur la base. À Maisières, 241 personnes possèdent ce statut particulier, dit « LWR » (local wage rate).

La zone de secours Hainaut Centre (ZHC) a repris les missions du service incendie du SHAPE, mais seulement 7 de ses 33 membres du personnel. En réalité, ce transfert se faisait sur base volontaire. Un choix qui impliquait la perte du statut LWR et des avantages qui y sont liés (chèques repas, 13e mois…).

Pour les autres travailleurs, une solution a été trouvée : 7 personnes ont par exemple obtenu des postes de « préventionnistes », liés à la sécurité du site. « On peut être satisfaits de ces postes au niveau salarial, ils ont été bien revus, parce qu’ils ont l’équivalent de 3 ou 4 grades supplémentaires par rapport à ce qu’ils avaient avant et ils gardent leur statut de travailleur LWR », commente Marc Vanderroost, représentant SETca des ouvriers au SHAPE. « Mais c’est là qu’il y a un petit malaise entre les « préventionnistes » et ceux qui sont passés dans la zone de secours. Nous aurions voulu obtenir une sorte de compensation pour [ces derniers], mais ça a été impossible. »

Parmi les autres membres du personnel, deux ont été recasés sur place, cinq personnes ayant des problèmes médicaux ont pu obtenir des indemnités et le cas d’un 6e est en cours de réflexion. « Ça a été difficile : les discussions sur cette reprise ont été longues, il y a eu du stress pour le personnel. Mais on ne peut que remercier le SHAPE d’avoir été très ouvert et de permettre à ces gens de ne pas se retrouver au chômage. Il a respecté ses engagements » souligne Marc Vanderroost. L’avenir de plus de 200 LWR doit encore être décidé. Des discussions sont en cours, pour lesquelles le SETca n’est pas très optimiste : « On va rester attentifs aux discussions. On craint que la fédération ne voie que la partie financière et qu’elle fasse appel à des sociétés extérieures. » Actuellement, le volume d’emploi n’est donc pas garanti. Des accords devraient tomber en 2021-22.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

********** ***** ******* ** ***** ********** *** ****** ******* ******** *** ********** ** ********** ** *** ************* ******** ******* ********* ******** *** ******** ** ** **** ** ******* ******* ****** ******

****** ** *** ******** ** *** * ****** *** ******** ** ** ******** **** * **** **** ****** *** ******** ******* ** *** *********** ** *** *********** ********** *********** *** ******** ** * ****** *** ** ******** **** ***** ********* *** ** **** ******* ** ***** ** ********* * **** ***********

** ********** ******* *** *** *** ** ******* ** ********** ******* ******** ** ****** ***** * *** ******* ** **** ** ********* ** ******* *** **** ********** ** ********** ** ***** ** ******** ********* ***** ************

** **** * **** *** ********* **** ** ******** *************** ***** ************** *** ******** ** **** ** ** ** ********** ***** ********* ****** ****** ******************** ******** *** ** **** *** ********* *** ******** *** **** ****** ************ ** ******** ** ************** ** ****** ************* ********* ******** ******** ******** *********** ********* ** ** **** ***** **** ** ** ******* **************** ******** *** ******** ****** ******** *********** ********* **** ** ** ******* ******** **** *** *************** ******** ** ********* ** ***** ** **** *** ************** ** * ** **** ** **** ** ************ **** ******* *** ***** ** ******* ********

*** ************ *******

*** ************ *** ***** ***** ** **** ** ********** **** ******* **** ***** **** **** ** ******** *** *** *** ****** **** ************** *************** ******** *** ******* ****** *** ********** ** ******* **** ******* ** *** **** ******* ** ** ** **** ** **** *** ********* ******** ******** ******** ** ********* ** ********* ***************** ******** ****** ** *** ******* ***** ** ******* ** ******* ******** ********** ********* **************

** ********* ** ** *********

*** * ********* ****** ** ***** ** ************ *** *** ******* ************* **** *** *********** **** * ***** ********* ** ********** ****** ****** **** ************ *** ****** ** ** ** *** ******** *** ********* ** *** ** ** ** ********** *** ** ********** *********

** *** ********** *** *********** ** *** ******* ********** ********** * ******* ** ** ********** ****** ** ****** *** * ****** *** ****** ** ******* ******** *** ******** *** ****** ***** ********

** **** ** ********** ** *** * *********** ** ********* ** ****** ***** ****** **** ********** ** ** *****************

* *********** **** ***** **** *** ********

**** ****** ****** ** ********* ** ******** ***** ********* ******** ** ** ********* *** ** ******* ********** * ******** *** *** **** ****** *********** *************** *** ********** ****** ******** *** ** ***** ** *********** *** ********* ********** ** ****** ************ *** ******************* ****** **** ******

** **** ** ******* ******* ****** ***** * ****** *** ******** ** ******* ******** ** ****** **** ********* * ** *** ** ******* ** ********** ** ********** ** ********* ** ******* *** **** *********** ** ***** *** ********** ** ***** ** ****** *** ** *** ********* *** * **** ***** ********* ****** *** *********

**** *** ****** ************* *** ******** * ***** *************** * ********* *** *** ******* ****** *** ****** ** ********************************** ***** ** ** ********** ** ***** ******** ** **** ***** ********** ** *** ****** ** ****** ********* *** *** ***** **** ****** ***** ******** *** *************** ** * ** * ****** **************** *** ******* ** ** ******** ******* ***** ** *** ******* **** ****** ** *********** *** ********* ******** **** ************ ************* ***** *** ******** ** ****** ******** **** ******* *** ******* * * ** ***** ******* ***** *** ********************************* ** **** *** **** ******* **** ** **** ** ******** **** ******* ***** ******* *** ***** ** ************ **** **** ********** **** *** * ***** *********** ********

***** *** ****** ******* ** ********** **** *** ***** ******** *** ****** **** ********* ***** *** ********** ********* *** ** ******* *** *********** ** ** *** ****** ** *** ** ***** ** *********** ******** *** * ***** **************** *** *********** *** ***** ******* *** ***** ******** ** * * ** ** ****** **** ** ********** **** ** ** **** *** ********* ** ***** ********* ***** ***** ****** ** ** ********* ** *** **** ** ** *** ** ********* ** ********* ** * ********* *** *********** ******** ******** **** ************ ********** ** **** ** *** *** **** ****** ***** ********* *** *********** **** ** ****** **** ********** ** ***** ******* *** ***** **************** ******** ** ** ****** ********* *** ************ ** ****** *** ** ************ ** **** *** ** ****** *********** ** ********* ***** ***** ** *** ********** ************* ******** ************* ** ****** ********** ******* **** *** ******** *** ******* ********* ****** ** ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Ciné-Télé-Revue

Voir plus d'articles