Concordia : le ministère italien de l’Environnement partie civile

Le ministère italien de l’Environnement a décidé ce jeudi de se porter partie civile dans le cadre de l’enquête sur le naufrage du Costa Concordia. « Le ministère de l’Environnement se constituera partie civile (…) pour faire valoir en justice d’éventuels dommages causés à l’environnement », a expliqué le ministère dans un communiqué. Les opérations de pompage du carburant des réservoirs ont commencé le 12 février, mais les opérations doivent durer environ un mois pour vider les 15 réservoirs du navire. L’autre grande préoccupation est le retrait de l’épave échouée telle une baleine blanche à quelques dizaines de mètres du rivage et du port du Giglio, où accostent les ferries venus de la terre ferme. Dans le meilleur des cas, l’opération pourrait prendre entre 7 et 10 mois, et la carcasse ne devrait donc pas disparaître de l’horizon des 800 habitants du Giglio avant l’été 2012.