Le Standard en huitièmes de finale grâce à son but à Cracovie (0-0)

Le Standard avait bien fait ses comptes: il lui suffisait de contraindre le Wisla Cracovie au nul blanc sur sa pelouse de Sclessin, pour poursuivre sa route en Europa League.
Restait à dresser le barrage et à espérer qu’il résiste jusqu’au bout.


Mission accomplie! Le Standard paraissait (presque) sur le velours après avoir marqué et réussi le nul, 1-1, au match-aller en Pologne. Cela ne rassurait qu’à moitié l’entraîneur José Riga qui avait titularisé sept défenseurs, Bolat compris.


Confronté à une forteresse rouche, le Wisla ne se résigna pas pour autant à un siège stérile. Il s’efforça de varier autant que possible son jeu et ses mouvements. Mais sans résultat concret.


Tchité et Cyriac étaient forcément esseulés, mais en même temps à l’affût de la moindre opportunité.


Le petit ivoirien fut d’ailleurs à deux doigts de réussir un heading victorieux suite à un coup-franc de Pocognoli à la 34-ème.
Le Standard avait fait la moitié du chemin à la mi-temps. Mais le Wisla n’avait pas abdiqué et il fallut toute la vigilance de...
l’arbitre Mazic, pour empêcher Iliev de bénéficier d’un penalty après un duel avec Felipe à la 47è.


L’exclusion de Nunez (2è jaune) après une faute sur Goreux à la 63è, sonna finalement le glas des espoirs polonais.


Le Standard retrouvera en 1/8-ème de finale Hanovre, auquel il avait pris 4 points sur 6 (0-0, 2-0) en phase de poules.
Bruges (0-1 contre Hanovre) n’a en effet pas réussi à surmonter son échec (2-1) du match-aller en Basse-Saxe.