Grogne à Clabecq : NLMK privilégie la concertation

L’action de protestation des ouvriers affiliés à la CGLSB, ce jeudi, sur le site de NLMK Clabecq (anciennement Duferco Clabecq) provoque l’incompréhension de la direction. Celle-ci souligne qu’une convention mettant en place une nouvelle organisation de l’usine a été signée par les organisations syndicales CSC et FGTB, largement majoritaires. Une réunion de conciliation aura lieu la semaine prochaine. Les affiliés du syndicat libéral ont dénoncé jeudi matin la diminution du nombre de postes prévus dans le département « train et cisaille », alors que les travailleurs cumulent des heures supplémentaires et qu’ils éprouvent des difficultés à prendre leurs congés. La CGSLB déplorait aussi l’utilisation de plus en plus fréquente de firmes extérieures, notamment pour les tâches de maintenance. La direction indique privilégier la voie de la concertation sociale et confirme qu’une réunion de conciliation a été programmée dans le courant de la semaine prochaine.