Foot (D2): le Sporting de Charleroi ne paie plus son emprunt à Dexia

Petit retour en arrière: en 2000 et 2003, la Ville de Charleroi se portait garante des 7,5 millions d’euros empruntés par le Sporting à Dexia. La banque pourrait donc réclamer ces 93.000€ à la commune. Comme les cinq millions encore à rembourser?

Place Charles II, on doit déjà couper chaque euro en quatre. La perspective de devoir rembourser les quelque 5 millions d’euros restants de ces prêts est donc peu plaisante. La direction du Sporting, elle, est soumise à de sévères turbulences pour le moment. “Je ne sais pas de quoi vous parlez, tout est en ordre et tout l’a toujours été. Arrêtez de vouloir faire croire que le club a des problèmes financiers! ” se contentait hier de répondre Abbas Bayat. Vérification faite auprès de Dexia, l’argent dû au premier janvier n’avait toujours pas été versé hier...