L’Union européenne s’en prend aux voies de financement du régime syrien

Les pays de l’Union européenne ont adopté lundi un nouveau train de sanctions contre la Syrie en raison de la poursuite de la répression, visant notamment la Banque centrale du pays dans l’espoir de restreindre un peu plus les voies de financement de régime. « Les mesures restrictives ont été approuvées » lors d’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères à Bruxelles, a indiqué l’Union européenne dans un communiqué.