Grèce - Belgique (1-1): les Diables tiennent le nul à 10 contre 11

Grèce - Belgique 1 - 1

Les buts: 9e Salpingidis (1-0), 32e Chadli (1-1)

Grèce: Karnezis, Torosidis, Papadopoulos, Papastathopoulos, Cholebas, Katsouranis, Maniatis, Fotakis, Salpingidis, Samaras, Gekas.

Belgique: Mignolet, Alderweireld, Vermaelen, Kompany, Lombaerts, Fellaini, Defour (82e Nainggolan), Witsel (58e Dembélé), Hazard (46e Lukaku), Chadli, Mirallas (64e Vertonghen).

Cartes jaunes: Fotakis, Kompany, Dembélé.

Carte rouge: 62e Lombaerts (2j)

Arbitre: M.Stalhammar.

Cette fois, ça suffit. Depuis 2002, le supporter des Diables rouges doit à chaque fois se rabattre sur un pays voisin ou un pays qui a vu naître un ancêtre, voire un lointain cousin, pour vibrer. Alors non. En 2014, on veut être Belge pour de bon et on veut chanter et faire la fête avec les Diables au Brésil. Une Coupe du Monde qui pourrait nous réussir. N’oublions pas que certains "bookmakers" anglais nous placent parmi les trois ou quatre favoris.

Il était donc temps de le montrer, ce soir, face à un équipe grecque qui n’a pas grand-chose de sexy mais qui est quasiment toujours qualifiée pour les grands tournois depuis son sacre surprise à l’Euro 2004, à l’exception du Mondial 2006...

Mais si on peut se féliciter d'avoir tenu cette équipe en échec en étant solide, dans l'entrejeu surtout, on regrettera le manque de mouvements et de construction. Tout comme cette floche ridicule qui nous coûte ce but dans les 10 premières minutes.

Certes, certains se réjouiront de l'efficacité des Belges. Mais pas ceux qui aiment le spectacle et le jeu léché...