Accusé de racisme, FHM change sa Une aux Philippines

La première Une du mois de mars aux Philippines, dévoilée sur le net, avait déclenché une avalanche de critiques, accusant le magazine d'être raciste. 

Dans celle qui aurait dû paraître, on y voit le mannequin Bela Padilla mise en lumière avec des collègues de couleur noir dans l'ombre. D'ailleurs le titre était explicite: "Sortir de l'ombre". 

Avec toutes ses critiques, le magazine a décidé de revoir sa une et on découvrait le mannequin Padilla seule sur le magazine... vendu en kiosk, comme l'explique la BBC.

FHM a expliqué prendre en compte les remarques des lecteurs pour justifier ce changement.

En tout cas pour le mannequin, pas très connue avant, c'est une excellente publicité.