Malgré un naufrage et une avarie, les croisières Costa inaugurent un nouveau navire

Sous le flot des critiques et des poursuites en justice dans le monde entier après le naufrage du Concordia qui a fait 32 morts le 13 janvier, la compagnie a tenu à faire savoir qu’une minute de silence avait été observée avant le départ du paquebot du port de Savone, dans le nord-ouest de l’Italie.

Il est sorti des chantiers navals de San Giorgio del Porto à Gênes après un “ restyling ” d’une valeur de 90 millions d’euros. C’est “ un des plus importants jamais réalisés dans le monde de l’industrie de la croisière ”. Le Costa neoRomantica est un navire élégant, dédié à une clientèle passionnée de croisière et à la recherche de vacances de qualité, d’atmosphères raffinées et d’itinéraires exclusifs ”, précise la compagnie dans un communiqué.

Une bénédiction

Une publicité qui résonne étrangement au moment où les passagers du Costa Allegra, arrivés aux Seychelles après trois jours d’errance en mer, ont raconté leur “ croisière calvaire ”, sans cuisines ni toilettes en état de marche.

Pour le départ du NeoRomantica, les hauts responsables de la compagnie ont participé à “ une cérémonie privée de bénédiction ” en présence de l’évêque de Savone et “ des plus hautes autorités civiles et militaires de la Ville ”.