La chambre du conseil rouvrira les débats pour les « Secours rouge »

La chambre du conseil de Bruxelles a ordonné, jeudi, la réouverture des débats dans l’affaire des membres du « Secours rouge ». Quatre militants de gauche sont inculpés pour participation à des activités terroristes. Le juge devait se prononcer jeudi sur le renvoi ou non des quatre inculpés devant le tribunal correctionnel. Il a cependant, à la demande de la défense, ordonné la réouverture des débats au 22 mars prochain. Selon le parquet fédéral, des éléments tendent à montrer que les quatre activistes de gauche avaient apporté leur aide à une résurgence des Brigades rouges italiennes, le PCPM (parti communiste politico-militaire) qui préparait des attentats en Italie.