La Juventus, lâchée par le Milan AC, se plaint de l’arbitrage

Au cours du match, un but a été refusé à Simone Pepe à l’extrême limite du hors-jeu, et les joueurs turinois sur le terrain ont réclamé un penalty pour un contact entre Carvalho et Alessandro Matri dans la surface.

Qu’ils regardent les images de la 92e minute”, a répondu le président du Genoa, Enrico Preziosi. “Il y avait un penalty évident pour le Genoa avec cette faute d’Andrea Pirlo sur Rossi. Mais nous, on ne se plaint pas des arbitres... Mais j’avoue que la Juve nous a surclassés, le Genoa méritait de perdre.”

La Juve a déjà protesté plusieurs fois cette saison contre l’arbitrage, et son entraîneur, Antonio Conte, était suspendu pour ce match après avoir été exclu pour protestations lors du précédent.

Lors du grand choc contre l’AC Milan il y a quinze jours, une erreur d’arbitrage avait pourtant profité aux Bianconeri: le but du 2-0 avait été refusé à Sulley Muntari alors que le ballon avait nettement franchi la ligne.

“La nervosité de la Juve ne me regarde pas”, a dit l’entraîneur du Milan Massimiliano Allegri. “Je pense seulement à nous (...) A la fin les décisions arbitrales se compensent. Lors de Milan - Juve, il y a eu un incident peut-être sous-estimé...