Isabelle Praile (Exécutif des musulmans) sur l’attentat de la rue Meersman: "Je dénonce une propagande anti-chiite"

Je compte sur les devoirs d’enquête pour éclaircir ce qui s’est passé ”, indique-t-elle à La Capitale. “ Car il faut être vigilant. Mais il semble que la personne arrêtée soit aussi de confession musulmane ”.

La mosquée de la rue Meersman est un centre islamique chiite, un courant minoritaire dans le monde musulman. Selon Isabelle Praile, cet attaque peut être le résultat d’une propagande anti-chiite menée à Bruxelles. “ Je dénonce les pratiques extrémistes qui auraient conduit à ce résultat ”, ajoute la vice-présidente, elle-même chiite. “ Cet acte isolé, que j’espère isolé ne relève pas de l’islam. Mais je crains qu’on s’amuse, dans certaines mosquées, à importer des conflits étrangers en Belgique. Car il y a eu des faits de propagande dans certaines mosquées avec des incitations à la haine contre les chiites. Ces tensions n’ont aucune raison d’être dans notre pays où les musulmans vivent pacifiquement. J’appelle donc les musulmans de Belgique à dénoncer ces faits et à lancer un élan de solidarité ”.