En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

L’actrice Marie Gillain, originaire du Pays de Herve tournera prochainement un film dans les Fagnes retraçant l’histoire de la célèbre Croix des Fiancés.

L’histoire de ce petit monument relate l’amour de deux jeunes, malheureusement décédés dans les Fagnes en pleine tempête de neige alors qu’ils tentaient de se rejoindre pour se marier. Une histoire qui a plu au réalisateur Stéphane Xhroüet, originaire de la région.

Le tournage se déroulera durant l’été

Le film intitulé « Au bout de la nuit » sera tourné durant l’été. Marie Gillain jouera aux côtés de l’acteur Allemand Ulrich Tukur. Elle interprétera le rôle de la mère de famille. « Le film se passe en 1915 et raconte la romance entre Abelle et Wolfgang : Abelle est Belge et Wolfgang est Allemand. Abandonné par sa mère, une Allemande, Wolfgang grandit dans une ferme ardennaise avec Abelle, une fillette, née le même jour que lui, en 1900. Loin de l’école qui n’est pas encore obligatoire, ces deux enfants du siècle vont découvrir ensemble les bonheurs de l’enfance, la communion avec la nature, les premiers émois de l’adolescence… jusqu’au jour où l’Allemagne envahit la Belgique. Très vite, Wolfgang voit son identité première le rattraper. Il devient l’Allemand… Ils vont donc tous deux devoir se séparer lorsque la première guerre mondiale éclate. Le film raconte leur séparation », explique la société Saga Film.

Un court-métrage en guise d’avant-goût

En attendant la préparation du long-métrage, un court-métrage intitulé « La Croix des Fiancés » sera tourné dans les Fagnes dès ce samedi 2 mars. L’équipe tournera dans la région de Spa, à proximité de la Croix des Fiancés pendant cinq jours. Petite particularité supplémentaire, un figurant local apparaîtra dans ce court-métrage.

« Ça sera un avant-goût du long-métrage que l’on développe depuis un certain temps. Les scènes sont donc inspirées du long-métrage. Nous nous sommes attachés au dispositif narratif de la véritable histoire de la Croix des Fiancés. Cependant, chez nous, les deux amoureux s’enfuient et meurent ensemble contrairement à la version originale où ils meurent en tentant de se retrouver. Mais le principe est le même que pour la vraie histoire ! Les deux jeunes sont guidés par l’amour mais cependant victimes des difficultés qui leur sont imposées comme le risque de traverser les Fagnes pendant une tempête de neige… », explique Hubert Toint, le producteur.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*********** ***** ******** ********** ** **** ** ***** ******** ************* ** **** **** *** ****** ********** ************ ** ** ********* ***** *** *********

************ ** ** ***** ******** ****** ********* ** **** ******* *************** ********** **** *** ****** ** ****** ******** ** ***** ***** ******** ********* ** ** ********* **** ** ******* *** ******** *** * *** ** ************ ********* ********* ********** ** ** ********

** ******** ** ********** ****** *********

** **** ********* ********** **** ** ** ************ **** ******* ****** ********** ***** ******* ****** *** ******* ** ********** ******** ****** ****** **** ************* ** ***** ** ** ***** ** ******** ********** **** ** ***** ** **** ** ******* ** ******* ***** ****** ** *************** ****** *** ***** ** ******** *** ********* ********** *** ** ****** *** ********** ******** ******* **** *** ***** ********** **** ******* *** ********* **** ** ***** **** *** **** ** ***** **** ** ********** *** ******* *** ****** ************ *** **** ******* ** ******* **** ********** ******** *** ******** ** ************ ** ********* **** ** ******* *** ******** ****** ** ****************** ********** **** *** ************* ******* ** ********* ***** ***** ******** **** *** ********* ********* ** ********** ** ******* *************** *** **** **** **** **** ****** ** ******** ******* ** ********* ****** ******** ******** ** **** ******* **** ******************** ******** ** ********* **** *****

** ************** ** ***** ***************

** ********* ** ************ ** ************** ** ************** ********* ********** ***** *** **************** **** ******* **** *** ****** **** ** ****** * ***** *********** ******** **** ** ******* ** **** ** ********** ** ** ***** *** ******** ******* **** ****** ****** ************** **************** ** ******** ***** *********** **** ** ***************

*********** **** ** *********** ** ************* *** ****** ********** ****** ** ******* ****** *** ******* **** **** ********** ** ************** **** **** ****** ********* ** ********** ******** ** ** ********** ******** ** ** ***** *** ********* ********** **** ***** *** **** ******** ************ ** ******* ******** ************* ** ** ******* ********* *** *** ******* ** ******* ** ** ********** **** ** ******** *** ** ***** *** **** ** ***** *************** *** **** ****** **** ******* *** ********* **** ********* ******** *** ************ *** **** **** ********* ***** ** ****** ** ********* *** ****** ******* *** ******** ** ***************** ******** ****** ****** ** ***********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Ciné-Télé-Revue

Voir plus d'articles