Le président du CPAS d’Ecaussinnes, Jean-Pierre Legge, se dit soulagé!

Pour rappel, Jean-Pierre Legge était démissionnaire depuis qu’il avait “ subi des pressions trop importantes ” dans le cadre du dossier de l’immeuble à appartements de la rue du Daim.

Après avoir reçu le soutien du Conseil Communal, Jean-Pierre Legge se dit soulagé: “ J’ai pu exprimer à huis-clos tout ce que j’ai subi avant de remettre ma démission. Le conseil a décidé de me maintenir et donc, maintenant, je peux repartir d’une page blanche. Je pourrai donc de nouveau participer aux débats du collège, y compris ceux concernant le dossier de la rue du Daim. ”

Voilà qui pourrait donc régler la question du quorum, qui minait ce dossier ces derniers temps. Il explique d’ailleurs son choix dans La Nouvelle Gazette du 28 mars.