Le frère de Mohamed Merah a été suivi par la justice belge dans une affaire de recrutement jhadiste

Nous vous le dévoilons dans nos journaux de ce mercredi: Abdelkader Merah est un nom qui a figuré, parmi d’autres, dans les calepins de la police judiciaire fédérale, vers 2007-2008.

Abdelkader ne figurait pas au centre des recherches. Il serait plutôt apparu “ en périphérie ” d’une bande, ou plus précisément d’un réseau de recrutement jhadiste basé en Belgique.

Un réseau qui était suspecté d’envoyer de jeunes militants belges et français au Caire pour ensuite rejoindre des combattants en Afghanistan et au Pakistan.

“ Mais les éléments recueillis n’ont pas été suffisants, ni en France ni en Belgique. Ce dossier-là ne pouvait pas aboutir devant les tribunaux ”, nous dit cette source.