Standard: quelle tactique choisir lors du Clasico?

Pour Geert De Vlieger, les deux options tactiques dépendent du travail fourni. “ Lorsque vous évoluez devant vos supporters, il est essentiel de ne pas douter tout en se montrant sous son meilleur visage ”, assure-t-il. “ Ceci étant dit, il ne faudra pas non plus faire preuve d’inconscience en laissant des boulevards à l’armada mauve. Jouer avec deux pointes est intéressant lorsque vous entrez en possession de balle car, forcément, les possibilités sont plus grandes. Maintenant, cette tactique n’a de la valeur qu’à partir du moment où les joueurs offensifs fournissent leur part de travail en perte de balle”.

Dès lors, la possibilité de revoir Serge Gakpé dans le dos de Meme Tchite pourrait revoir le jour. “ L’ancien joueur de Nantes a déjà pas mal bougé au milieu car on ne sait pas encore où il se sent le plus à l’aise ”, souligne l’ancien professionnel. “ Tantôt à gauche, tantôt à droite, il n’est pas parvenu à se montrer constant à une position spécifique. Sur la dernière rencontre, il n’est jamais parvenu à embêter les milieux de Gand alors que devant, sa production fut loin d’être étincelante ”.

Voilà un autre point qui prête à la discussion: les éclairs de génie du milieu de terrain liégeois tardent à poindre le bout de leur nez.“ Pourtant, le noyau regorge de qualités ”, relate De Vlieger. “ Mais bon, ce manque de créativité n’est pas né lors du dernier match, cela fait plusieurs mois qu’on est en droit d’attendre d’autres choses d’une formation comme le Standard”.

La perte de Gohi Bi Cyriac, juste avant l’entame des playoffs un, pose également problème. Comment réussir à le faire oublier? “ Si José Riga part sur l’idée de deux avants, il ne lui reste pas grand-chose sur le banc ”, concède l’ancien gardien. “ De plus, les matches vont s’enchaîner rapidement et il faudra faire preuve de réalisme lors de chaque partie disputée. N’oubliez pas que Tchite vient à peine de revenir de blessure. Comment ne pas le brûler tout en étant productif? Voilà la grande équation qui se dresse devant l’entraîneur liégeois ”.