Yémen : attentat suicide contre un centre des renseignements

Deux kamikazes, soupçonnés d’appartenir à Al-Qaïda, sont morts vendredi dans l’explosion de leur moto devant un centre des renseignements à Aden, la principale ville du sud du Yémen, a annoncé le ministère de la Défense. L’engin a explosé avant que les deux hommes n’aient « pu mener leur attentat suicide, qui visait une branche des services de la sécurité politique », selon la même source. Aucune autre victime n’a été recensée. Profitant de l’affaiblissement du pouvoir central, Al-Qaïda a renforcé sa présence dans le sud et l’est du Yémen. Le réseau a intensifié ses opérations depuis le 25 février, date à laquelle le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi a succédé officiellement à M. Saleh.