Carla Bruni-Sarkozy organise une réunion "Tupperware" pour... son mari

Le 2 avril, Carla avait convié une trentaine de femme constituant le gratin de la société française dans le grand appartement bourgeois de l’une des ses amie, Anna.

"Je voulais faire cela depuis longtemps mais je m’y suis prise trop tard à cause de mon bébé", s’est d’abord excusée l’épouse de l’actuel président.

Les femmes présentes étaient soit des épouses d’hommes d’affaires, soit issues des milieux de la mode, du showbiz ou de la télé.

La réunion n’avait qu’un seul objectif: faire voter pour Sarkozy. Et dès le départ, Carla a expliqué que dans le milieu "bobo et artiste qu’elle fréquente, il est mal vu de dire qu’on vote Sarkozy", rapporte une participante dans les colonnes du journal Le Monde.

Face à ses "amies", elle n’a cessé ensuite de chanter les louanges de son mari. "Il donne tout. C’est un passionné. Il a su gérer la crise grecque. Il veut sauver la France !", a-t-elle indiqué selon l’une des participantes.

Le héros du jour, Nicolas Sarkozy, avait prévu de faire un passage express à la réunion. Mais il brilla par son absence en se décommandant en dernière minute. En guise d’excuses, le président-candidat a expliqué qu’il était retenu avec les syndicats à Florange.

Qu’à cela ne tienne, la femme du candidat-président a donc promis de les inviter à nouveau en présence cette fois de Nicolas...