Les syndicats déçus de leur réunion, statu quo dans les prisons jusque mercredi

La ministre a confirmé aux représentants syndicaux l’achat de 130 portiques de sécurité afin de détecter les métaux sur les détenus à la sortie du préau, le tout pour un budget de 800.000 euros. Une dizaine de portiques pourraient être prochainement installés dans les prisons d’Andenne, Arlon, Jamioulx et Ittre.

Les syndicats recevront mardi un procès-verbal de la réunion, à la suite de quoi ils donneront une réponse aux propositions de la ministre pour mercredi. Ils verront aussi à ce moment quelle suite donner au mouvement.