Le gazage d’oies prévu à partir de mai à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol

Les oies sauvages vont être gazées à partir de mai autour de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol pour lutter contre leur prolifération, dangereuse pour le trafic aérien, a-t-on appris lundi auprès du ministère néerlandais de l’Infrastructure et de l’Environnement. “Pour réduire la population d’oies autour de l’aéroport, une des nouvelles mesures qui sera mise en place sera le gazage des oies à l’aide d’un certain type de CO2”, a déclaré à l’AFP Karin van Rooijen, une porte-parole du ministère. Un “pacte” a été signé par le gouvernement, les autorités provinciales, des agriculteurs et des organisations de défense de l’environnement prévoyant une série de mesures pour lutter contre la prolifération de ces oiseaux.