Farciennes: le dossier Citta Verde reporté en chambre du conseil

Sept personnes physiques et deux sociétés sont impliquées dans cette affaire qui concerne des malversations présumées survenues lors des

tractations visant l’implantation d’un vaste projet immobilier et commercial sur la commune de Farciennes.

Patrick Moriau avait soutenu le projet des investisseurs italiens du “Gruppo Moro”, servant d’intermédiaire entre les promoteurs et les

pouvoirs politico-financiers. A la même époque, le “Gruppo Moro” avait versé des fonds pour un festival de musique de Chapelle-lez-Herlaimont, dont Patrick Moriau est le bourgmestre.

Des faits similaires sont reprochés à Fabrice Minsart, qui aurait reçu un “sponsor” de la S.A. Citadella pour l’organisation de son bal annuel.