Breivik voulait tuer tous les travaillistes qui se trouvaient à Utoeya (569)

Le 22 juillet 2011, Breivik comptait exécuter des responsables de la mouvance travailliste puis tirer des coups de feu pour pousser les participants effrayés du camp d’été à se jeter à l’eau et à se noyer, a-t-il expliqué au quatrième jour de son procès.

L’objectif était de tuer tout le monde ”, a-t-il déclaré d’une voix étonnamment calme. Selon la police, 569 personnes se trouvaient sur place ce jour-là. “ Utoeya était la cible politique la plus attractive à ce moment-là ”, en pleine période de vacances estivales, a dit Breivik. “ J’assume Utoeya. J’assume ce que j’ai fait. Je le referais ”, a-t-il ajouté.

Je ne suis pas un tueur d’enfants ”, a poursuivi Breivik, qui pensait que tous les participants avaient au moins 16 ans. “ J’estime que tous les militants politiques qui choisissent de lutter pour le multiculturalisme et ont un mandat dans de telles organisations sont des cibles légitimes ”, a-t-il affirmé.