Philippe Gilbert, avant Liège - Bastogne - Liège: "En 2011, j’étais certain de gagner..."

Philippe Gilbert s’est présenté devant la presse ce vendredi, à deux jours de LBL, dernière occasion pour lui de remporter une classique printanière. Une position qui ne stresse pas le Liégeois outre mesure. "Avec mes problèmes dentaires, j’ai connu un début de saison auquel je ne m’attendais pas. Ce dimanche, c’est ma dernière chance, mais la saison est encore longue. Il y aura d’autres occasions et d’autres classiques pouvant me convenir, comme le Tour de Lombardie", a expliqué le vainqueur sortant de la Doyenne. "Je ne suis bien sûr pas dans la même condition que l’an dernier, quand j’ai gagné 4 courses de suite, mais j'y crois... L’an dernier, à pareille époque, j’étais sûr de gagner. Aujourd’hui, je suis sûr d’être dans le final, mais pas de gagner. Cependant, je me sens frais physiquement et mentalement, cela pourrait être un avantage. J’ai envie en tous les cas."

Nibali, Sanchez, Vanendert,...

La tactique des BMC se calquera sur les événements de course. "Est-ce que l’on aura à nouveau un final avec les frères Schleck et moi-même ou plutôt un groupe de 7 coureurs qui se détachera dans le final? Qui sait ? Une chose est sûre, pour moi les principaux coureurs à suivre sont Cunego qui sort d’un bon Tour du Trentin, Rodriguez, Nibali, Sanchez, Gasparotto, les frères Schleck et Jelle Vanendert."