Angleterre: Chelsea et Arsenal se quittent dos à dos 0-0

En prévision du match retour de mardi au Camp Nou, Roberto Di Matteo avait changé toute son équipe à l’exception des défenseurs centraux Terry et Cahill et du gardien Cech, et ces trois-là ont encore réussi une grande performance.

Ce match nul ne fait pas les affaires d’Arsenal, qui conserve la troisième place mais pourrait voir dès samedi après-midi Tottenham et Newcastle revenir à trois points (avec un match de plus à jouer début mai).

Il n’arrange pas Chelsea non plus car les “Blues” risquent de se retrouver à quatre points du quatrième ticket en Ligue des champions en cas de victoire des “Spurs” et/ou des “Magpies”, mais fait figure de moindre mal entre les deux chocs avec le Barça.

Pas plus que Lionel Messi à Stamford Bridge, Robin Van Persie n’est parvenu à faire la différence contre une arrière-garde extrêmement regroupée et combative.

Le Néerlandais, beaucoup moins en réussite depuis quelques semaines - il n’a marqué qu’un but en sept matches - a manqué plusieurs occasions nettes, de près sur un coup franc de Walcott (15), puis à faible distance face à Cech (44) et encore en fin de match lorsqu’il a tergiversé dans les six mètres avant d’échouer sur le gardien tchèque (86).

Le meilleur buteur de la Premier League (26 réalisations) a perdu un peu la confiance ces derniers temps, ce qui n’est pas pour rien dans les résultats décevants d’Arsenal, battu à domicile lundi dernier par le mal classé Wigan (2-1).

C’est un défenseur, Laurent Koscielny, excellent aussi derrière, qui est passé le plus près d’ouvrir le score d’un coup de tête renvoyé par la transversale, sur un coup franc de Van Persie (42).

Les “Blues” ne se sont pas montrés plus ambitieux que mercredi et n’avaient plus cette fois-ci ni Drogba, auteur du but face à Barcelone, ni Mata, Ramires ou Lampard, tous laissés au repos, pour porter le danger. Ils ne se sont créés aucune occasion nette en 90 minutes de spectacle assez décevant.