L’extrême droite “seule opposition” en France, selon Marine Le Pen

“Nous sommes la seule opposition à la gauche ultralibérale, laxiste et libertaire”, a déclaré Mme Le Pen devant ses militants à Paris.

“Quoiqu’il puisse arriver dans les quinze jours à venir, la bataille de France ne fait que commencer, rien ne sera plus jamais comme avant”, a-t-elle dit, estimant avoir “fait exploser le monopole des deux partis de la banque, de la finance, des multinationales, du renoncement et de l’abandon”.

“Les Français se sont invités contre toute attente à la table des élites”, a lancé la députée européenne.

“Le premier tour n’est pas une fin en soi mais un commencement”, a ajouté la présidente du Front National, appelant à un “rassemblement des patriotes de droite comme de gauche”.

Son directeur de campagne, Florian Philippot, a annoncé qu’elle dirait le 1er mai sa position pour le 2e tour de la présidentielle le 6 mai.

Marine Le Pen obtient autour de 20% des voix (19,6% selon les dernières estimations). Le précédent record pour l’extrême droite à une élection présidentielle depuis 1962 remontait à 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen, le père de Marine, avait à la surprise générale obtenu 16,86%, accédant au second tour de la présidentielle face au président sortant Jacques Chirac, éliminant le socialiste Lionel Jospin.