Grève de la faim: rejet de l’appel de deux détenus palestiniens

Un tribunal militaire israélien a rejeté lundi l’appel de deux détenus palestiniens en grève de la faim depuis 55 jours contre leur maintien en détention administrative, a indiqué à l’AFP l’ONG palestinienne de soutien aux prisonniers Addameer. “Nous venons d’obtenir confirmation des familles de Bilal Diab et Thaër Halahla que leur appel avait été rejeté aujourd’hui (lundi)”, a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’ONG. Thaër Halahla, 34 ans, de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, et Bilal Diab, 27 ans, de Jénine (nord), ont entamé le 29 février une grève de la faim. Selon le Club des prisonniers palestiniens, les deux hommes, accusés par Israël de liens avec le mouvement radical Jihad islamique, sont en détention administrative, c’est-à-dire sans inculpation, respectivement depuis juin 2010 et août 2011. Au moins 1.350 prisonniers palestiniens observent une grève de la faim illimitée, ont indiqué dimanche les services pénitentiaires israéliens, après que 150 autres détenus se sont joints au mouvement lancé le 17 avril.