Marine Le Pen pourrait-elle séduire les Belges?

“Marine Le Pen, certains la voient hautaine, distante et méchante. Ce n’est pas vrai! Elle est naturelle, simple et gentille”, nous dit Charlotte Van Waelscappel, 22 ans, militante du FN à Hénin Beaumont. “Marine, ce n’est pas comme les autres politiques qu’on ne voit jamais. Elle au moins, on la voit à la braderie, elle sert les mains, elle parle aux gens”. Sylvain Flament, 25 ans, militant, n’y va pas par quatre chemins. “Moi, je vote FN à cause des immigrés. Il n’y a pas de travail pour eux ici. Moi-même, je dois aller en Belgique pour travailler. La France aux Français! Nous, avant les immigrés”.

A Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, plus d’un Français sur trois a voté Marine Le Pen au premier tour des élections présidentielles dimanche. Dans cette ancienne cité minière, à la recherche d’un nouveau souffle économique et où des “affaires de détournement” ont secoué plusieurs maires de gauche, on affiche fièrement sa couleur. Ceux qui ne votent pas FN osent à peine le dire...

>Lire notre reportage à Hénin Beaumont dans nos éditions de ce mardi: un ancien socialiste et un ancien communiste nous disent pourquoi ils votent Marine Le Pen. Quand on est marocain ou algérien d’origine, comment vit-on à Hénin Beaumont? Rencontre avec les colleurs d’affiche et les militants au QG du parti...