Le Belge a perdu 456 euros de salaire mensuel en 30 ans à cause des manipulations de l'index

Le Parti du Travail de Belgique a fait le calcul de ce que les sauts d’index et autres modifications du panier de la ménagère font perdre aux salariés: 456€ bruts chaque mois, soit 286€ nets (pour un isolé)... et près de 780.000€ au total depuis 30 ans!

Comment le parti de gauche arrive-t-il à ce résultat? Il prend un salaire de 1.000€ en 1982 et calcule qu’il aurait dû grimper à 3.445€ en 2012 en tenant compte d’une indexation, calculée mois par mois, jusqu’à aujourd’hui et d’une augmentation de salaire raisonnable estimée, constante, à 3 % tous les deux ans. Ce salaire a pourtant coincé à 2.989€.

Le PTB a fait subir au salaire une première variante, sous la forme d’une indexation selon un indice pivot de 2 %, comme c’est le cas pour une majorité de Belges. “ Donc, chaque fois que l’indice atteint une hausse de 2 %, les salaires sont adaptés. Pas avant ”, explique Marco Van Hees, le spécialiste du service d’étude du PTB. “ De cette manière, notre salaire n’atteint plus que 3.373€ en 2012. Voilà déjà une perte de 73€ par mois.

Il a ensuite pris en compte différentes décisions des gouvernements successifs: les sauts d’index des années 80, le nouvel “ index santé ” de 1994, etc. En fin de course, le résultat est donc saisissant.

>Notre dossier sur l’indexation automatique des salaires dans votre journal de ce mercredi.