Le documentaire-choc: des traces d’urine relevées sur les cacahuètes 3 fois sur 5

“ C’est un constat qui ne m’a pas étonné ”, explique Benny Bax, présentateur de l’émission. “ En dehors de l’émission, je suis contrôleur en charge de l’hygiène alimentaire. Et ces contaminations retrouvées peuvent provenir de deux sources. Soit les cacahuètes ont déjà été servies à un client précédent. Soit les petits bols ne sont pas nettoyés. ”

Lorsque vous remarquez qu’un serveur ne met pas les cacahuètes non consommées par un client à la poubelle, vous pouvez le signaler à l’Afsca. “ Nous avons ouvert un numéro de téléphone gratuit ou les personnes peuvent déposer des plaintes ”, ajoute Jean-Paul Denuit. “ Ce numéro connaît un certain succès. Nous en avons enregistré 4.604 en 2011. Et lorsque les personnes laissent leurs coordonnées, nous les mettons toujours au courant des suites.