Baby boom au parc de Planckendael

Les petits sont nés entre fin mars et mi-avril, mais certains commencent seulement à s’aventurer dehors, à la vue de tous les visiteurs.

Le 14 avril, Badia, la chamelle, a donné naissance à Neela devant le public. “ Les premières 24 heures, toujours cruciales, Neela n’avait aucune envie de boire. Fort heureusement, tout est rentré dans l’ordre depuis ”, indique le parc.

Le 11 avril, un petit veau femelle est apparu dans l’enclos. Une surprise pour les soigneurs qui n’avaient pas remarqué la grossesse.

Quelques jours plus tôt, le 5, deux bébés ouistitis étaient venus s’ajouter aux cinq déjà présents dans le parc. “ La mère ne porte jamais ses petits sur le dos, ils viennent chez elle uniquement pour se nourrir. Les jeunes ouistitis s’accrochent tour à tour au dos de leur papa, de leurs frères et soeurs. Ils sont extrêmement vifs et tiennent déjà tout à l’œil ”. Les quatre bébés maras et les trois jeunes oryx algazelles, une espèce très rare éteinte dans la nature, sont à découvrir dans les continents américain et africain de Planckendael.

Fin mars, un bonobo avait vu le jour dans le parc. Une cinquantaine de couples attendent actuellement des petits.