Pays-Bas : un accord sur des mesures d’austérité est “possible”

Le ministre néerlandais démissionnaire des Finances, Jan Kees de Jager, a estimé jeudi “possible” la conclusion d’un accord entre différents groupes parlementaires sur des mesures d’austérité réclamées par Bruxelles. “Je vois maintenant des raisons de croire qu’il est possible que ces groupes, ces cinq groupes, décident d’un accord pour respecter les conventions budgétaires”, a déclaré M. de Jager à la presse dans les couloirs du Parlement à La Haye. Les partis en question sont le parti libéral (VVD) du Premier ministre démissionnaire Mark Rutte, les chrétiens-démocrates du CDA, les centristes de D66, les écologistes et le parti chrétien ChristenUnie, selon les médias néerlandais. Ces cinq partis totalisent 77 sièges de députés sur les 150 que compte le parlement, soit une courte majorité. Un débat parlementaire sur le budget 2013 était prévu à partir de 19H30 (17h30 GMT). Le Premier ministre Mark Rutte avait présenté lundi la démission de son gouvernement à la reine après l’échec des négociations sur le déficit public samedi avec le Parti d’extrême droite (PVV) de Geert Wilders qui le soutenait au Parlement.