Des centaines de serpents, grenouilles et caméléons saisis à l’aéroport de Zaventem

Ils ont été saisis le lundi 23 avril, a indiqué le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement vendredi dans un communiqué.

Les 284 animaux étaient transportés dans des étuis en roseau mal fermés. Il s’est rapidement avéré que la convention CITES (Convention sur le commerce international d’espèces animales et végétales menacées) n’était pas respectée et que les autorisations nécessaires à leur transport n’étaient pas en ordre, souligne le SPF.

Serpents vénéneux

Les caméléons saisis ont été provisoirement accueillis au Natuurhulpcentrum Opglabbeek. Les serpents et les grenouilles sont quant à eux pris en charge par le Zoo d’Anvers. Trois serpents venimeux dangereux devront cependant être euthanasiés car la Belgique ne dispose pas d’antidote contre leur venin.

Le service CITES du SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement est responsable de la délivrance des différents documents, mais aussi du contrôle de l’application de la législation relative au commerce des animaux menacés. Il collabore ainsi étroitement avec les différentes instances douanières et la police, ce qui permet de procéder régulièrement à des saisies. En 2012, une cinquantaine d’infractions à la législation CITES ont déjà été constatées.